Vers l'aboutissement pour les cartes de ville géantes

8/30/2015 04:13:00 PM Iris d'Automne 1 Comments

Les cartes de villes géante avaient été promises à l'occasion de la double souscription "Néo Voyages" en 2013. Contrairement aux premières estimations (très optimistes), il s'agissait d'un chantier très important et complexe. A présent que nous commençons à en voir vraiment le bout, voici une petite présentation de toutes les étapes qui le constituent.



Ci-dessus Baldh-Ruoch.

Comment s'articule ce projet ? 

  1. Akae a réalisé le tracé de toutes les villes, très minutieusement, pendant des semaines et des semaines, maison par maison. 
  2. Nelyhann a pris contact avec un coloriste extérieur à l'équipe pour réaliser la mise en couleur de l'intérieur des villes. 
  3. Il m'a été demandé de préparer une description de l'environnement des ville et concevoir les blason de chaque ville. 
  4. Puis Chris a repris les villes et ajouté l'environnement, travaillant à la finition et à préparer l'intégration maquette. 
  5. De son côté, Nelyhann a conçu les devises des villes. 
  6. En parallèle, Gawain a conçu des fonds parcheminé 
  7. ... ainsi que les héraldique des villes 
  8. ... des boussoles différentes en motif et couleur pour chaque cité
  9. ... et la calligraphie des titres et des devises.
  10. Avec l'aide d'Evolena du projet Esteren Maps, j'ai établi une légende centrée sur 12 à 15 points pour les cités. 
  11. Clovis a préparé la traduction de ces légende. 
  12. Akae et Asami ont travaillé à la mise en page de cette légende, l'idée étant de ne surtout pas avoir de pastille sur la grande carte ! 
  13. Asami a travaillé étroitement avec Nelyhann pour l'intégration maquette finale. 

... et aujourd'hui, alors que nous touchons  au bout, je pousse un cri d'effroi en me rendant compte... qu'il manque un "h" à Baldh-Ruoch !! Eeek !... (le même genre de choc que lorsque je m'étais aperçue qu'il manquait un chapitre dans la première version de la maquette d'Occultisme... ces surprises arrivent inévitablement, et imposent la plus grande vigilance, jusqu'à la dernière minute.


Après toutes ces péripéties (et le tout n'est pas encore livré !), je serais vraiment heureuse que les souscripteurs puissent recevoir leurs colis et j'espère que le résultat sera à la hauteur de leurs attentes :-)


1 commentaires:

La tranquillité du mois d'août

8/17/2015 09:03:00 PM Iris d'Automne 0 Comments

Beaucoup de gens sont en vacances en été et décrochent de l'Internet, savourant la belle saison. Pour ma part, le mois d'août n'a rien de reposant car je récupère la charge de m'occuper de tout pendant l'absence de Nelyhann (eh oui, la GenCon et le temps après ne facilite pas toujours la communication !). C'est l'occasion pour moi de faire le ménage dans les dossiers, vérifier tout ce qui est à préparer pour la rentrée, réfléchir aux agendas, voir comment lisser autant que possible la charge de travail pour les illustrateurs et notre vaillante maquettiste notamment. 

Un aperçu du mois d'août 2015

Ce petit schéma vous donne un aperçu des dossiers en cours. 

City Maps - Cartes géantes de ville

Il y a encore du travail pour affiner, déterminer précisément la légende (moins facile qu'il n'y paraît quand on se penche dessus), intégrer le tout dans la maquette... La fin est en vue ! C'est toujours une grande joie de pouvoir se dire "bientôt, presque, oui, bientôt !" 

Tuile "Madarcht"

Des tuiles de la grotte de la forêt des esprits dites "tuiles Madarcht" (c'est court et efficace comme nom de code ^^) ont été réalisée. Pas encore imprimées bien sûr, mais le nécessaire pour passer à cette phase est quasi fini. Cette affaire m'aurait demandé de trouver un système logique pour concevoir efficacement ces fameuses tuiles et leur répartition sur 5 planches. Je ferais peut-être un article pour décrire le processus de conception, il est assez particulier, sans être spécialement compliqué. J'étais surtout très contente quand, héritant d'un dossier auquel je ne connaissais pas grand-chose, j'avais pu trouver un "process" pour le mener à bien.

Néo Prologue

Il s'agit du nom de code pour désigner "Livre 0 - Prologue - Collector". On admettra que "Néo Prologue" est plus court. Une des question autour de cette édition était de savoir si l'on réalisait de nouvelles illustrations : plusieurs prétirés avaient bénéficié d'un nouveau look à l'occasion de leur réalisation en figurine. Il a été décidé que tous les prétirés seraient relookés, et que quelques autres illustrations seraient également revues, rafraîchies... Plus d'info courant de l'automne sans doute.

Figures de mécènes

J'ai parfois l'impression que c'est le tonneau des danaïdes : un chantier très long qui donne ponctuellement le sentiment d'être interminable, peu importe le temps passé dessus ^^. En bref, le travail continue et vous ne manquerez pas d'être tenus informés du prochain envoi... parce que ce jour-là, il est très probable que je sautille de joie en pensant pouvoir vraiment en voir le bout ! ^^

Dearg collector

De 4 épisodes, nous sommes passés à 5... ce qui laisse présager un bouclage dantesque... ce qui m'a décidé, après le bouclage douloureux d'Occultisme (douloureux parce que j'ai passé des heures, et des heures et des heures... en relectures maquette), à me demander comment avancer le dossier. C'était un peu dans un état d'esprit : "Ne vous demandez pas ce que Dearg peut faire pour vous, mais ce que VOUS pouvez faire pour Dearg". J'ai donc préparé des piles de demandes sur Redmine ^^ ... et fait le point sur ce qui était fait, en cours, à faire. Maintenant, la suite à la rentrée !

Dearg 4 - Illustrations

Les textes sont quasi prêts pour la relecture de forme et les illustrations sont en cours. Ce mois d'août 2015 est une première pour moi : j'ai eu la charge de préparer les commandes d'illustration. Certes à partir d'un squelette de ce qu'il fallait faire, mais tout de même ! Jusqu'ici, seul Nel' s'en chargeait. Chaque personne apportant inévitablement une note personnelle dans le traitement d'une affaire,... la mienne... eh bien... c'était Redmine ^^ . Je profite de l'occasion pour tester davantage les possibilités offertes par notre plateforme de travail. 

L'idée est de voir comment on peut améliorer l'échange d'informations, le suivi des tâches en cours... Il y a quelques temps circulait sur Facebook une blague selon laquelle dans la plupart des cas, on fait tout le travail dans le dernier 1/5 de temps avant la deadline, dans le stress et la souffrance. Il est vrai que beaucoup de travail peut être abattu en peu de temps sous adrénaline, mais l'inconfort de cette situation donne envie de "lisser" et mieux anticiper. Quelle est la solution idéale en pratique ? Je l'ignore. A ce stade, je suis plutôt en mode expérimental-empirique. J'essaie, en tâtonnant de trouver des procédures qui permettent de faire mieux avec moins de fatigue.

Menu Gastronogeek


Le PDF a été livré aux souscripteurs, il reste des "broutilles" à préparer, telles que de décider de l'aspect du dossier dans lequel le fiches du menu seront glissées ! Il s'agit tout de même de marquer le coup, que ce soit sympa, stylé et appétissant ! Un dossier plutôt court heureusement (ces temps-ci j'ai appris à aimer passionnément ce qui pouvait être réglé rapidement !)

Rédactions


Oui mais voilà, ce n'est pas tout, il faut que je trouve aussi le temps d'écrire ^^  Les tâches de coordination sont très chronophages. Toute la difficulté est de trouver un rythme, une discipline de travail qui permet d'assurer avec rigueur les aspects requérant une concentration méticuleuse et de la réactivité d'une part ; et d'autre part se laisser la latitude nécessaire pour créer. Étant donné que je suis largement maîtresse de mon emploi du temps, c'est aussi à moi de trouver un équilibre. En l'état, il faut bien le dire, je ne suis pas encore tout à fait au point ! Je teste différentes combinaisons, pour voir ce qui me convient le mieux. C'est encore très expérimental et très boiteux. 

Je dirais qu'une des principales difficultés est l'apprentissage sur le tas en même temps que de continuer à créer. Tester une organisation, c'est essuyer les plâtres : on sait qu'on dépensera plus d'énergie que lorsque le pli est trouvé. Chercher à mieux s'organiser, c'est pas mal de réflexion, et donc d'énergie en plus du temps. C'est une sorte de charge invisible qui pèse en fatigue... mais c'est aussi un investissement pour l'avenir : se fatiguer maintenant, dans l'espoir que ça roule mieux à l'avenir ! L'année dernière à la même époque, je passais des heures à apprendre le fonctionnement de Redmine et à le configurer. Cette année, ma charge de coordination a grimpé significativement : si j'ai pu absorber efficacement plus de tâches, c'est parce que j'ai pris le temps voilà douze mois de chercher comment gagner du temps. Je suis au final dans le même type de démarche. Je pourrais dire dans quelques mois si ça a abouti !

0 commentaires:

Revue de presse : Occultisme

8/16/2015 09:32:00 AM Iris d'Automne 0 Comments

C'est ici que ça se passe pour lire la critique considérée.Elle est en anglaise et concerne la version anglaise de cet ouvrage à paraître.

Steren Slaine, l'héroine et narratrice du théma Occultisme

 

Dans la tête de l'auteure qui conçoit un livre

Occultisme est un livre dont je suis l'auteure principale, je suis donc concernée au premier chef si quelque chose n'a pas été bien conçu dedans. Il visait à proposer aux meneurs des éléments concrets pour jouer des thématiques de l'occulte avec de quoi occuper de longues séances de jeu, et cela même en l'absence des "Secrets". Je voulais que les meneurs puissent concevoir facilement des aventures dans le milieu de l'occulte. Il s'agissait à mon sens d'étoffer ce qui avait déjà été fourni dans le Livre 2 - Voyages, au chapitre "De mystérieux pouvoirs", surtout en fournissant des éléments concrets :
- comment sont perçues les hantises ? comment décrire ces lieux ? quelle est la démarche face à de telles situations ?
- comment vit un occultiste ? quelles sont les écoles et courants de pensées ? que fait un occultiste au quotidien ? quelle est la face sombre de cette "faction" ? à quoi ressemble l'usage de disciplines comme l'hypnose ?
Les réponses au premier lot de question sont dans le "Manuel de la Lune noire", et les secondes, dans "Occultisme". 
Dans mon esprit, le Manuel de la Lune noire et Occultisme se soutiennent mutuellement même s'ils sont totalement autonomes. J'étais également dans la perspective de penser "voyage & occulte" , donc offrant des approches complémentaires à "Livre 2 - Voyages". A mon sens, le Livre 1 - Univers doit être le seul "vital" pour jouer, mais ça n'empêche pas de proposer une plus grande profondeur & complexité en combinant plusieurs ouvrages de la gamme.

De bonnes surprise

A ma surprise l'auteur de la critique sur Occultisme US estime que le scénario "Chambre bien rangée" est un des meilleurs, sinon le meilleur actuellement paru dans la gamme. C'est un chouette compliment évidemment ! ... je me rappelle que le même auteur avait détesté "Choix de vie" (Livre 2 - Voyages, que j'ai écrit également). Je n'aurais pas pensé qu'il pourrait adorer l'un et honnir l'autre ^^

 Une aventure urbaine

... Surtout que "Chambre bien rangée" est la première grosse aventure esterenienne exclusivement urbaine. On a bien des incursions en ville dans des canevas ("Danse spectrale" dans Manuel de la Lune noire ; "Dites le avec des fleurs" dans le Livre 2 - Voyages), mais ça reste marginal. Fondamentalement une aventure standard en Tri-Kazel, c'est un village et des problèmes qui viennent troubler un quotidien déjà précaire. Que l'on apprécie donc des histoires qui sortent de ce style (que j'apprécie toujours) est encourageant pour les développements de suppléments "théma" .

Un scénario modulaire

Apparemment le côté très modulaire a joué en faveur du scénario, c'est à dire que le meneur a le choix du meurtrier et des explications aux phénomènes qui ont lieu, en fonction de l'ambiance qu'il veut distiller. Cela permet de rejouer la même histoire très différemment avec un autre groupe de jeu. Le relecteur Ginkoko avait mené l'expérience et m'avait fait un retour positif du point de vue du fonctionnement des options modulaires. C'est un sacré casse-tête de proposer une trame forte dont des éléments déterminants de l'ambiance peuvent bouger de sorte qu'on peut avoir une aventure qui soit très sobre (aucun combat, résolution psychologique) ou au contraire extraordinaire et fortement surnaturel, et que les deux options extrêmes, ainsi que les dosages intermédiaires, se tiennent et soient cohérents. J'avais eu d'autres bons retours sur la modularité (rationnel / surnaturel) pour certains canevas du Manuel de la Lune noire, c'est encourageant !

Il ne s'agit pas de proposer la même recette à toutes les sauces, mais plutôt de se donner le temps de se demander "et si je faisais ainsi" ou "peut-être que cette direction vaut le coup aussi"... bref, de ne pas s'arrêter à sa "première bonne idée" mais aller plus loin.

0 commentaires: