Il y a deux ans... le concert Dearg !

11/30/2015 06:00:00 PM Esteren 0 Comments

Le 30 novembre 2013, nous vivions ce qui est rapidement devenu l'un des moments emblématiques de notre aventure : le concert Dearg avec l'orchestre de Fourvière de Lyon.

Voici la vidéo de l'un des morceaux, composé par François Rousselot et interprété par Mathilde Monfray : L'élégie de Céliane.

0 commentaires:

Redécouvrir les classiques

11/29/2015 06:33:00 PM Esteren 0 Comments

Nous travaillons beaucoup avec les classiques. Ce sont des découvertes et des redécouvertes sans fin. Celle-ci est magnifique, un tableau de G. de La Tour, source d'inspiration pour une future illustration de Dearg :


Redécouvrez son œuvre : https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_de_La_Tour

0 commentaires:

Illustration pour l'épisode 4 de Dearg

11/28/2015 10:47:00 AM Esteren 0 Comments

Des nouvelles de Dearg ! Le travail d'illustration pour l'épisode 4 continue... les textes sont dans leur dernier cycle de relecture. Dès que tout cela sera fini, nous pourrons maquetter cet épisode !

En attendant, voici un extrait du travail en cours :

0 commentaires:

Le documentaire Esteren

11/27/2015 09:21:00 PM Esteren 0 Comments

Voici un petit documentaire retraçant notre aventure et la date emblématique du 30 novembre 2013 à l'occasion de laquelle nous avons donné deux concerts à Lyon. Des moments intenses et inoubliables !

0 commentaires:

Nouvelle date de la tournée : Dragonmeet - London

11/26/2015 10:42:00 AM Esteren 0 Comments

Une nouvelle date du Esteren Tour en approche...


0 commentaires:

Travaux préparatoires sur les Adorants à tête de cerf

11/25/2015 10:48:00 AM Iris d'Automne 0 Comments

Un petit tour du côté de l'atelier de création et développement des bestioles avec l'exemple des Adorants à tête de cerf.

Documentation - recherche initiale

Ci-dessous les notes que j'avais prise initialement pour préparer le travail des illustrateurs. Vous verrez un bon gros tas de liens Pinterest, ce qui vient tout bêtement du fait que je m'en sers beaucoup pour mes recherches de documentations.  Je vous copie ici ma base que j'avais enregistré sur Redmine, que vous puissiez voir par vous-mêmes et vous faire une idée concrète de la démarche de documentation puis de conception de la bête en elle-même.

Ambiance


Brouillard & forêt

http://www.pinterest.com/pin/455778424759997978/
http://www.pinterest.com/pin/455778424762067661/
http://www.pinterest.com/pin/455778424761100431/
http://www.pinterest.com/pin/455778424760893545/
http://www.pinterest.com/pin/455778424760536190/

Mégalithes dans le fond

http://www.pinterest.com/pin/455778424761001585/
http://www.pinterest.com/pin/455778424760907425/

Végétation un peu bizarre, marquée elle aussi par des "empreintes" blanches dérangeantes, hors du monde

http://www.pinterest.com/pin/455778424760769574/
http://www.pinterest.com/pin/455778424760789604/
http://www.pinterest.com/pin/455778424760536395/
http://www.pinterest.com/pin/455778424760569187/

Crâne de cerf


Équipement de silex

Recherches graphiques de Gawain

Et voici quelques travaux préparatoires de Gawain sur ces créatures...




A suivre !....

0 commentaires:

La démo de l'Héritage des Mac Lyr arrive !

11/24/2015 10:39:00 AM Esteren 0 Comments

L'Héritage des Mac Lyr est un projet de Point'n'Click que nous portons depuis de nombreuses années... le projet a été initié en 2009 ! Nous avons rencontré beaucoup de difficultés, en particulier au niveau de la programmation. Mais voilà, après un long parcours, la démo va enfin être mise en ligne. Nous réalisons en ce moment la dernière série de tests ! Cette fois, c'est la bonne, nous avons hâte :)





0 commentaires:

Participer en partageant ses scénarios

11/21/2015 10:38:00 AM Iris d'Automne 0 Comments

Nelyhann m'a demandé de prendre contact avec les volontaires souhaitant participer à l'aventure esterenienne. Dans certains cas, mes réponses tendent à beaucoup se ressembler, aussi j'en développe ici une partie.


Set graphique des Ombres d'Esteren, licence CUVOE



Vous pouvez télécharger le set graphique des Ombres d'Esteren pour créer des fichiers qui auront le "look" esterenien. Il y a plusieurs meneurs sur le forum qui sont bons en mise en page et pourront vous donner des conseils complémentaires !


Cela dit, même sans ça, on arrive à un résultat tout à fait acceptable avec un peu d'entraînement en mise en page sur Word :


  • police d'écriture : Time New Roman + Carolingian
  • Couleur de page / Motif & Texture / Texture : parchemin
  • jouer sur les colonnes par bloc de texte : une, deux ou trois
  • insertion d'encarts (statistiques de PnJ ou créatures par exemple) et d'images (ou plans)
  • utilisez le correcteur d'orthographe qui est intégré de base au logiciel, ça nettoie déjà un paquet de coquilles ;-)

Petit trucs tout bêtes :


...si vous dessinez un plan et le scannez...


  • oubliez le crayon à papier (se scanne trop mal) et passez plutôt dessus à la plume et à l'encre de chine. Il existe des flacons d'encre couleur sépia qui sont d'un très bon effet également, très facile à trouver en boutiques d'arts graphiques.
  • vous pouvez dessiner au crayon à papier, repasser à la plume & encre (noir ou sépia), puis une fois que c'est sec, gommer un peu, puis soit laisser tel quel, soit décorer un peu à l'aquarelle (comme c'est transparent, les traits resteront lisibles)
  • un dessin à l'aquarelle sans rehaut de traits noirs ou sombres à côté, passe mal au scanner


Une fois que vous avez terminé : enregistrez le tout en PDF, ça évitera à ceux qui utiliseront le fichier de risquer, d'un clic de travers, de bousiller la mise en page !


Créer et proposer des canevas


Les créateurs peuvent proposer aussi bien des canevas, que des arcs narratifs, des focus, des scénarios... A titre personnel, je pense que le canevas est le meilleur format de partage d'histoires entre meneurs.


Si vous souhaitez concevoir un canevas selon les standards officiels de la gamme, voici quelques éléments pour vous :










Le canevas est une histoire autonome conçue pour tenir entièrement sur une séance de JdR (ou une partie de démo, ou de convention...). Il s'agit du format le plus simple et utile à partager car il dépanne les meneurs sans influencer en profondeur le cours d'une campagne.


Autre avantage : c'est un format suffisamment court pour qu'on puisse le développer avec soin sans se laisser décourager par une extrême complexité. Il est également facile de playtester et ainsi vérifier s'il y a une faiblesse de structure, et pouvoir la corriger.


Une petite illustration, ou bien un plan (toujours utile, les plans !) complèteront agréablement le tout.




En remerciant tous les meneurs qui ont pris le temps (et le prendront encore !) pour partager leur création : c'est grâce à vous que la communauté est aussi vivante ! :-)

0 commentaires:

Des gobelins dans Esteren ?

11/20/2015 03:07:00 PM Iris d'Automne 2 Comments

Écrire, c'est se confronter à des avis et goûts divergents : certains apprécient, d'autres n'adhèrent pas, d'autres voudraient que tel aspect soient davantage développé plutôt que tel autre... Les relectures de fond sont l'occasion de voir les premières réactions à un texte. En principe une relecture de fond est une phase visant à identifier les failles de cohérence, les passages peu clairs. En pratique, cela déborde souvent sur des questions d'opportunité et donc de goût et sensibilité.

Pour l'article de cette semaine, je vous propose de voir l'une de ces questions que je reformulerais (un peu à tendance humoristique ^^) :

"Mais où sont les gobelins d'Esteren ?"


En d'autres termes il est question de la place de monstres génériques qu'un meneur pourrait placer n'importe où dans la péninsule. Quand je l'ai lue, j'étais plutôt surprise, d'autant plus que les autres retours étaient "sinon les créatures sont cool et j'ai plein d'idées qui me viennent en lisant". J'étais donc confrontée à des retours (parfois venant des mêmes personnes) qui me disaient qu'ils étaient ravis d'avoir des créatures très soignées, détaillées, avec des situations se prêtant bien à la création de scénarios... mais qu'il n'y avait pas à proprement parler de streum générique et que ça leur faisait tout drôle par rapport à plein d'autres jeux.

N'étant pour ma part pas une grande fan des combats sériels (encore un gobelin ?!), j'ai du mal à spontanément aller vers la création d'un monstre générique qu'on pourrait partout. Estimant par ailleurs que le système de combat d'Esteren étant rapidement mortels, le combat était à mon sens une situation nécessairement assez rare.

Forcément j'étais embêtée : ce n'est pas parce que ma sensibilité me pousse à préférer des rencontres soignées et fortes que je devais négliger une demande apparemment importante des meneurs. J'étais même assez tourmentée, à me demander si Esteren était par essence et consubstantiellement un univers dépourvu de méchants génériques, ou bien si j'avais tout raté à la nature profonde du JdR... oui, des fois les crises existentielles des auteurs confinent au doute métaphysique ^^

Mais c'est bien sûr !


Et là, j'ai eu l'illumination. En fait, l'ennemi générique en Esteren existe : c'est l'humain.

Oui, je sais, ça a l'air bête dit comme ça, mais c'est vraiment la seule forme de vie que vous rencontrerez à l'identique sur tous les terrains : hantises, côtes & mer, forêts, marais, villes & campagnes, landes & montagnes, voire souterrains ! Oui, l'humain est le seul ennemi que les PJ trouveront partout.

On peut même facilement customiser les humains : brigands, voleurs, marchands véreux, magientistes psychopathes, sigires trop zélés, demorthèn virant morcails, paysans fanatisés... Il n'y a que l'embarras du choix ! ^^

Plus sérieusement, voici un petit schéma résumant les dangers les plus communs en Tri-Kazel :




Une raison pour laquelle il m'est difficile d'ajouter une bestiole emblématique et générique sur la péninsule de Tri-Kazel, c'est qu'elles existent déjà et ont été publiées dans le Livre 2 - Voyages :
  • l'humain, comme dit, est le seul adversaire qu'on trouvera partout
  • les rats, et par extension les cnaighs (leur version feonde) sont là partout où l'on trouve des humains
  • les loups sont présents sur toute la péninsule, avec des meutes plus ou moins denses, et là où ils sont un peu moins fréquents, on trouve malgré tout des chiens (associés aux humains), en posant qu'un chien d'attaque a sensiblement les mêmes caractéristiques de combat qu'un loup
  • les nimh cuir sont des feondas végétaux, et de ce fait se trouvent partout où l'on peut rencontrer des plantes, c'est à dire en substance sur toute la surface de la péninsule
Les ennemis "communs" sont donc finalement déjà connus des meneurs ^^ ....

2 commentaires:

Concevoir les calendriers

11/11/2015 07:00:00 PM Iris d'Automne 2 Comments

Après qu'on m'ait relancée sur la question des particularités du calendrier gwidrite (et donc uniste), j'ai décidé de faire un premier examen de la situation aujourd'hui en avisant de ce qui pouvait être fait. Là, je me suis rendue compte que la question n'était pas si évidente que ça (en même temps, je m'en doutais) et ne pouvait se limiter à des "noms rigolos" pour les 12 mois de l'année.


Cet article vise à illustrer comment je m'y prends pour mettre en cohérence les données de nouvelles et anciennes créations.


Démarche


En premier lieu, j'ai vérifié ce qui avait été posé posé pour le calendrier demorthèn - traditionnel :

-- 12 mois de 30 jours
-- 5 jours de fête "hors mois" pour l'Earrach Feis, faisant la liaison entre ancienne et nouvelle année
-- le nouvel an à l'équinoxe de printemps

Pour les unistes, je voyais mal le nouvel an au printemps : quel lien avec leur dogme ? En revanche 365=6*60 +5, c'est à dire qu'il était possible de proposer un découpage de l'année qui mette l'accent sur le nombre "6" qui est omniprésent (6 ordonnance, hexcelsis, 6 ordres...). C'était trop beau pour s'en passer, donc zou, 6 mois de 60 jours +5 jours intercalaires avant le premier de l'an (histoire que les deux calendriers aient une logique comparable).


Et donc quel jour pour le premier de l'an ? ... Dans la version actuelle (qui reste une version de travail), j'ai opté pour le solstice d'hiver : lien entre le froid et la lumière, ça me paraissait pas mal.


Le vrai casse-tête : faire un calendrier de travail avec des débuts de l'année différents et des jours intercalaires différents, et s'assurer que le meneur puisse quand même s'en servir (là, pas de mystère, faut un référentiel à notre calendrier IRL).

Quelques heures de calculs plus tard...

Et voici à quoi ressemble une première version (en espérant ne pas avoir fait trop d'erreurs de calcul de date !!) :



Tout ça, sans compter le plaisir pour les érudits de déterminer dans les archives si un événement a eu lieu à une année donnée ou la suivante ou la précédente, fonction du mois (car les scribes ont pu se tromper ou donner seulement l'année et pas le mois, ce qui compliquera aussitôt la transcription dans l'autre calendrier...) Remarque : ce casse-tête du début de l'année changeant, je l'avais découvert en histoire médiévale, avec un début de l'an à Pâques pendant longtemps (souvenirs lointains et potentiellement en partie erronés, attention)... or Pâques est une fête à date mobile : 1er dimanche après la 1ère pleine lune après l'équinoxe de printemps (si mes souvenirs sont bons). Donc pour chaque année... le premier de l'an variait !!! ^^ ... Finalement le double calendrier uniste et traditionnel à côté, c'est simple ! :-P Remarque complémentaire : non seulement un calendrier est complexe en soi, mais étant l'objet d'intérêts politiques et religieux, il est susceptible d'évoluer dans le temps, avec des réformes progressives ou plus importantes en une fois. ....

2 commentaires:

Approfondir l'univers sur plusieurs livres

11/06/2015 02:41:00 PM Iris d'Automne 0 Comments

L'un des casse-tête du développement d'univers réside dans la décision d'approfondir plus ou moins tel ou tel lieu. A quel point doit-on décrire un lieu ? Le présenter en détail ? Tout le monde ne cherche pas la même chose dans un jeu, il faut donc être conscient du fait qu'on ne développera pas assez tel aspect pour les uns, et parfois trop tel autre. 

Quand j'aborde des ouvrages comme les 100 pages supplémentaires de la seconde édition de Livre 2 - Voyages, ou bien le Bestiaire actuellement en élaboration, je me demande toujours comment faire pour donner des munitions aux meneurs, en essayant d'imaginer ce qui "manque" et ce qui pourrait apporter un "plus". 

  • Ce qui manque = ce que les meneurs identifient comme gênant (ils ne savent pas comment jongler avec)
  • Ce qui apporte un plus = des contenus nouveau, non attendu, mais qui ouvrent des perspectives de jeu bienvenues

Quelles sont les régions de Tri-Kazel a priori suffisamment développées pour y jouer ?



J'ai essayé de faire une carte annotée, un peu grossière, qui vous donne approximativement une idée des zones déjà abordées ou sur lesquelles je travaille (sachant que le résultat final de ce que le Bestiaire aborde n'est pas encore totalement décidé - validé, on parle de WIP ici). 

  • en jaune : les lieux développés dans Livre 2 - Voyages 
  • en rouge : les lieux en travaux en lien avec des créatures envisagées 
  • en bleu : les lieux abordés dans la campagne de Dearg (cf. Livre 3 - Dearg)


Note : j'ai fait ma tambouille d'annotation d'image en découpant la carte de l'Esteren Maps qui est la plus à jour sur les localités, car oui, quelques nouveaux lieux seront évoqués aussi !


Il me semble qu'on commence à "couvrir" pas mal de surface de jeu possible ^^ 

... hum... j'ai un peu oublié de mettre du "bleu Dearg" sur Llewellen et le domaine d'Eaux-salées dans le duché de Salànn Tir aka marais du ponant...


Parmi mes chantiers à moyenne et petite vitesse, je planche sur la Forêt engloutie (donc entre la marais de Tuaille et celui du Ponant) et sur le duché de Dùlan. J'ai bien envie d'aborder davantage des problématiques politiques en arrière-plan, pour les PJ qui seraient susceptibles de s'élever dans la hiérarchie sociale et pour diversifier les types de situation proposées en jeu. Le Clos-des-Cendres est également un cadre que j'affectionne et qui permet de traiter de la recherche de pointe, avec une ambiance très particulière, sur fond de volcan (je crois que j'ai un faible pour les tempêtes de cendres depuis mes lointaines heures de jeu sur Morrowind ^^).


0 commentaires: