Bestiaire : travaux de Chris pour le Ventripailles

12/26/2015 08:57:00 PM Iris d'Automne 1 Comments

En cette période entre les fêtes de Noël et du Nouvel an les travaux continuent d'avancer (à vitesse plus tranquille et détendue quand même !). Aujourd'hui je vous laisse découvrir la dernière création de Chris sur le "Ventripailles". Vous verrez qu'il a fait plusieurs essais d'ambiance et couleurs en vue de trouver le ton le plus juste pour le traitement de ce ... enfin, cet antagoniste !

Mettez vous une minute dans la peau du coordinateur qui doit en choisir une ! (et juste une !)


 Version 1...


Premières retouches




 Seconde ambiance (et donc 3e visuel)


Et une troisième version tellement plus bucolique ! (un peu plus de mousse dans le fond ^^)



Une préférence pour le lieu de votre trépas (très douloureux) ? ^^

1 commentaires:

La démo de L'Héritage des Mac Lyr est en ligne

12/26/2015 11:45:00 AM Esteren 1 Comments

Quelle aventure !
En 2009, nous avons initié notre projet de jeu point and click dans l'univers des Ombres d'Esteren : L'Héritage des Mac Lyr. Au fil de ces années, avec notre partenaire Blue Pill, nous avons rencontré de nombreux défis à relever : le design et l'animation des personnages, les dialogues et leur traduction, les décors, les musiques, le game design... sans oublier la programmation qui est passée par trois modèles successifs : une version avec un moteur conçu en interne, une version HTML5 puis la version actuelle motorisée sous Unity.

Aujourd'hui, nous sommes très heureux de mettre en ligne la première démo de L'Héritage des Mac Lyr...! Cette démo présente le premier chapitre de l'histoire, une introduction qui va permettre de tester les fonctionnalités principales du jeu. Nos premiers testeurs seront nos souscripteurs, sans qui nous n'aurions pas pu aller jusque-là. C'est l'occasion de vous remercier pour votre soutien :)

La démo a été envoyée aux souscripteurs de la campagne Ulule consacrée au Livre 2 - Voyages. Au fur et à mesure, nous allons l'envoyer à tous les autres souscripteurs qui y ont accès. Deux versions sont disponibles : version PC et version Android. Dans un second temps, courant 2016, l'accès à la démo sera ouvert à un plus grand nombre. Ces phases de playtests vont nous permettre d'améliorer le jeu.

Amusez-vous bien !



1 commentaires:

Bonnes fêtes !

12/25/2015 10:09:00 AM Esteren 0 Comments

Bonnes fêtes à toutes et à tous de la part de toute l'équipe des Ombres !

Merci de nous avoir accompagné jusqu'en 2015... et espérons que 2016 soit une année riche !

0 commentaires:

Esteren : les Griffes du Seigneur Sorcier

12/22/2015 11:40:00 AM Esteren 0 Comments

Esteren : les Griffes du Seigneur Sorcier est notre premier jeu vidéo dans l'univers des Ombres d'Esteren.

Estren : GSS est un puzzle game en pixel art que nous avons réalisé avec les studios Blue Pill et 82 Storks. Voici les liens pour se le procurer :

La présentation :

Suivez les aventures d'Yldiane ! Évadez-vous du donjon du maléfique seigneur Mac Snòr, frayez-vous un chemin à travers le château pour échapper à son sombre pouvoir !

Caractéristiques d'« Esteren : Les Griffes du Seigneur Sorcier » :

  • 100 niveaux à la difficulté croissante
  • Aménagez le passage pour Yldiane et ne vous laissez pas piéger par les soldats du Seigneur Sorcier
  • Des graphismes en pixel art 
  • Des musiques d'ambiance composées par Delphine Bois
Amusez-vous bien :)

0 commentaires:

Impression en cours pour Occultisme et Lune noire

12/21/2015 10:40:00 AM Esteren 0 Comments

Comme le chemin a été long et périlleux pour en arriver jusque-là ! Mais voilà, nous avons bien reçu des échantillons imprimés de toutes les publications pour Occultisme et Lune noire. La date de livraison pour les souscripteurs est toujours prévue en mars 2016. Nous ferons un article complet avec d'autres photos prochainement. Pour l'instant, voici un premier cliché au moment du déballage du carton :

0 commentaires:

Forêt engloutie - La préparation du château de Terfynisel

12/18/2015 09:50:00 PM Iris d'Automne 2 Comments

En parallèle des relectures & reprises de texte sur le Bestiaire, je planche sur un théma "Forêt engloutie", parce que les marais, c'est cool ! (oui !)

Pour illustrer le travail de préparation durant lequel je m'attèle simultanément à la recherche de doc, de visuels et à la rédaction, j'ai pensé que le cas du château de Terfynisel (quoi ? vous n'aimez pas le nom ? me plait bien moi ^^) pouvait donner une bonne idée de ce qui se cache derrière une simple double page "texte + plan".

Rez-de-chaussée

Le rez-de-chaussée... et non, je n'ai pas décidé précisément de l'échelle, j'ai toujours du mal avec.

L'orientation était décidée en fonction d'une précédente carte faite cette semaine (oui, semaine cartographie, je suis raccord avec l'actualité de la gamme !).

Cette orientation m'a servie pour décider du placement des activités : le soleil se lève à l'est, va au sud, finit à l'ouest; Donc l'atelier sous appentis qu'on voit à gauche reçoit une bonne lumière l'essentiel de la journée. En revanche j'ai estimé que les latrines et les écuries pouvaient s'en passer et restent donc à l'ombre tout le temps. La cuisine est aussi à l'ombre, mais avec de grandes fenêtre et une grande cheminée, ainsi qu'un accès rapide au puits alimenté par une source souterraine (j'ai ça près de chez moi, la source d'inspi' était facile)

Vous noterez un escalier extérieur en bois : j'ai vu ça dans des revues d'archéologie, ça permet au besoin de détruire l'escalier et se réfugier aux étages.


Premier étage



Sur la droite vous aviez l'écurie au niveau précédent. Je prends une petite construction à colombage avec par dessus une élévation directe, ou bien une écurie à toit bas puis un encorbellement appuyé sur les murs de la forteresse (me paraît difficile, même si je le fais pour la porte d'entrée afin d'améliorer la sécurité des lieux. Je pense donc que l'écurie et le mini bâtiment des gardes sont superposés, avec une structure un peu biscornue, mais ce n'est pas grave.

La salle du trône en étant au-dessus de la cuisine où le feu est presque toujours allumé devrait bénéficier (presque) d'un effet "chauffage central" de sorte que ça compensera peut-être sa grande taille pour la chauffer (car une pauvre cheminée dans une pièce ouverte à tous les vents, ça ne sert pas à grand chose à part faire joli).

Dans le couloir menant à l'escalier en colimaçon au coin en haut à gauche, j'ai placé de grands placards de rangements tout le long. C'est un mode d'aménagement plutôt contemporain, mais ça me semble éminemment pratique pour pouvoir aménager facilement la salle commune qui devient lieu de réception / banquet / autre sitôt qu'on installe quelques meubles démontables.

Quelques observations



Nous arrivons au niveau du chemin de ronde que j'ai élargi de bois pour éviter que les gens ne tombent trop facilement (ce serait bête quand même). La structure de protection de la porte est également à ce niveau et offre un abri pour la garde en cas de problème. La salle des gardes côté sud donne une superbe vue sur le marais qui est en bas de la colline.

On note les chambres à l'identique en haut, et les nombreux placards de rangement ^^ . La chambre du seigneur est en principe la mieux chauffée et la plus luxueuse. Elle bénéficie en outre du seul accès direct au passage secret menant aux souterrains permettant de fuir si vraiment tout va de travers.

Un plan, une histoire


Dans la mesure du possible j'essaie de penser les plans de lieux comme des occasions, comme des lieux intéressants à visiter et qui doivent être pratiques, fonctionnels, avoir leurs particularités...

... ici... eh bien, les latrines du coin de la cour vident le tout... dans un trou qui fait office d'égout et déverse plus bas le long de la colline (oui ça fait... ben,... égout quoi), mais trop petit pour qu'un farceur entre par là... sauf à avoir un feond fin et souple ^^

2 commentaires:

Preview : Cartographie de Tri-Kazel

12/17/2015 01:34:00 PM Esteren 3 Comments

Le projet de cartographie pour Esteren a été initié en 2013 à l'occasion des campagnes de crowdfunding consacrées au Livre 2 - Voyages.

Au final, ce projet a mobilisé toute l'équipe : les cinq cartes, au format A1 (85 x 60 cm environ) ont bénéficié du travail d'Akae (trait), de Fahriza (couleur), de Chris (retouche couleur et décors), de Gawain (héraldique), d'Iris (légendes) et d'Asami (maquette), sous la direction de Nel, le coordinateur éditorial de la gamme qui a aussi imaginé les devises pour chaque cité. Sans oublier Clovis, notre traducteur, ainsi que les nombreux relecteurs qui ont œuvré sur le projet, en particulier Evolena.

Un projet d'une telle ampleur nous a confronté à de nombreux défis. Pour n'en citer qu'un : les formats originaux, réalisés par Akae, se repartissent sur plusieurs planches de très grand format. Tout a été fait à la main. Trouver une solution technique pour les scanner et les assembler n'a pas été simple.

De fil en aiguille, le projet a pris forme. Hier, grand moment, nous avons reçu les épreuves imprimées !

Voici quelques photos :

Les cartes sont rangées dans une pochette dont la maquette a été imaginée par Asami. Les documents idéaux pour tout varigal qui se respecte !

Sur cette photo, on voit la carte de Tulg Naomh dépliée, la pochette, les 4 autres cartes pliées et les 5 tirages d'art reprenant les héraldiques de chaque cité.

Quatre cartes dépliées et le Livre 1 - Univers qui permet de se représenter le format des cartographies !

Pour voir ces photos de plus près, vous pouvez cliquer dessus.

Les souscripteurs de la campagne Voyages devraient recevoir ce supplément en mars 2016. La sortie en boutique interviendra au printemps.

3 commentaires:

Chronique musique : Arcana - Dark Age of Reason

12/16/2015 05:53:00 PM Esteren 1 Comments


Arcana / Dark Age of Reason / 1996
Genre : Neo classique, Dark Ambient
Ambiance : Mystique, religieuse, grandiose
Web : http://www.erebusodora.net/arcana/
Extraits : https://arcana.bandcamp.com/album/dark-age-of-reason

Premier album du groupe suédois Arcana,  Dark Age of Reason est un album où l'on perçoit déjà l'identité si particulière de ce groupe : ambiance atmosphérique, sombre et majestueuse, avec des voix lyriques, des chœurs graves et envoutants. Certains comparent Arcana à Dead Can Dance : ce n'est pas une comparaison incohérente mais Arcana possède son propre univers. Un autre album d'Arcana vaut vraiment le détour : Inner Pale Sun.

Si vous ne connaissez pas encore... dépêchez-vous !

1 commentaires:

3 Mécènes de Seòl

12/14/2015 12:26:00 PM Esteren 1 Comments

Notre projet est soutenue par une communauté impliquée et passionnée. Parmi eux, les Mécènes de Seòl qui ont contribué à haut niveau à l'occasion de l'une ou l'autre des campagnes de crowdfunding.

Nous avons réalisé pour eux des illustrations dédiées qui sont ensuite imprimées et signées par l'illustrateur. Ici trois tirages d'art avec des illustrations de Nicolas Jamme :

Un forgeron devenu Ronce après avoir tué un officier dans le duché de Dùlan pour se venger de l'exécution trop arbitraire à son goût de son frère... réalisé avec la participation de Ronald S.

 Le duc de Dùlan est connu pour son intransigeance mais également sa loyauté indéfectible à la couronne de Taol-Kaer : il est le gardien de la frontière et surveille donc les évolutions du côté d'Expiation tout en travaillant en étroite collaboration avec l'ordre Hilderin. Il devrait prochainement se marier avec une barde de noble naissance du nord de Reizh. Réalisé avec la participation d'Aleksandar S.

Un noble dont la famille a été massacrée dans des circonstances étranges ; il est devenu chevalier errant et cherche à retrouver sa fille, seule survivante, qui cherche à tous prix à le fuir. Certains disent qu'il serait le meurtrier, mais lui l'ignore... Réalisé avec la participation de Florian Z.

1 commentaires:

Inspiration : six sublimes photos de flocons

12/12/2015 11:28:00 AM Esteren 0 Comments

Voici six photos d'Alexey Kljatov qui révèlent la nature complexe et sublime des flocons de neige, sans doute l'une des plus fascinantes créations de la nature et inépuisable source d'inspiration dans notre travail sur Esteren. Le mot Esteren lui-même est dérivé du mot Steren qui signifie "étoile" en cornique (langue celtique insulaire qui fut parlée en Cornouailles).

Cliquez sur les images pour les voir en grand format :
 



"Le flocon de neige est un agrégat de cristaux de glace, chacun environ 10 millions de fois plus petit que lui, qui tombe à travers l'atmosphère terrestre sous forme de précipitations. Leur formation débute d'abord par des cristaux de neige qui se développent lorsque des gouttelettes microscopiques (10 μm de diamètre) en surfusion (températures inférieures à −18 °C) gèlent dans un nuage." 
Extrait de la page wikipédia

Les flocons de neige, que ce soit au niveau de leur design ou de la manière dont ils se forment, fournissent une grande source d'inspiration aussi bien pour les auteurs que les illustrateurs.





La religion de l'Unique a comme symbole une étoile à six branches qui est référence directe au flocon de neige. Les théologiens et occultistes s’interrogent : d'où vient cette fascination pour le chiffre 6 et pour le froid ? Le mystère reste entier mais ces photos donnent une idée de la fascination que peuvent exercer sur les êtres humains ces formations naturelles - que certains pensent d'origine divine.

0 commentaires:

Relectures - Traquer les ambiguïtés et complexités de sens

12/11/2015 10:51:00 AM Iris d'Automne 0 Comments

Les relectures sont un sujet qui nous occupe beaucoup comme en témoignent les nombreux articles précédents qui y furent déjà consacrés. Aujourd'hui un petit article sur ce que vous ne verrez pas dans les livres et pourquoi.

Qu'élimine-t-on dans les relectures ?


Il y a deux grandes catégories de contenus qui disparaissent ou sont sérieusement remaniés au cours des relectures de fond.

Concurrence avec un autre ouvrage

Tout ce qui fait doublon avec le contenu d'un autre livre de la gamme est traqué. La difficulté ici est de faire en sorte que chaque supplément soit autonome : s'assurer que le meneur qui n'a que le {Livre 1 - Univers + le supplément} puisse jouer dans de bonnes conditions sans se sentir incité à l'achat, sans avoir le sentiment que son livre est incomplet, insuffisant pour jouer. C'est délicat, car il y a toujours des informations ou des personnages qui se répondent d'un ouvrage à l'autre et cela permet d'enrichir les options de jeu. Ceci aboutit à des remarques du type "je trouve qu'il n'y a pas assez de nouveautés ici" ou "oui, mais on est obligé d'acheter l'autre livre, faut que tu redonnes un minimum d'info pour que ce contenu soit autonome" (je reformule à ma façon évidemment ^^)

Ah et bien sûr, il y a le "Oui, alors Iris, ça, ça ira plutôt dans Secrets"... Parce qu'il ne s'agit pas non plus de vider le contenu de cet ouvrage non encore paru : un autre cas d'équilibrage des contenus sur plusieurs livres !

Questions de style


L'écriture d'un jeu n'est pas un exercice littéraire visant une esthétique stylée : il s'agit avant tout d'être clair et compréhensible par n'importe quel lecteur, de 16 à 99 ans . Cela signifie concrètement que je suis invitée à systématiquement :

- reformuler toute phrase de plus de 2 lignes
- éviter les mots rares (peu importe leur exactitude par rapport au propos) ou qu'il me faut les définir à un endroit ou un autre. Des exemples ? Cénotaphe, réactionnaire, intransigeant... eh oui, même des mots qu'on croit connaître ont suscité des mécompréhensions ! (néologisme que je m'autorise ^^ car signifiant précisément ce que je veux dire : une mauvaise compréhension, l'impression de comprendre, mais finalement pas, là où l'incompréhension est a priori plutôt flagrante). Comme on ne peut pas attendre du lecteur qu'il ait un dictionnaire sous la main en lisant, il faut faire attention à être modéré sur l'usage de ces terminologies.
- éliminer les figures de styles qui ralentissent la lecture ou peuvent induire une ambiguïté, c'est-à-dire pour les textes me concernant, principalement : les métonymies & synecdotes, les métaphores, les images (sans connecteur logique apparent de type "comparaison"), les symboles dépourvus d'explication quant à leur sens, l'hypallage (et de manière générale, toute figure de style impliquant de prendre des libertés grammaticales et syntaxique comme l'anacoluthe), l'accumulation (on me reproche de dire plusieurs fois la même chose ^^), l'oxymore, l'ellipse...

J'avoue qu'une écriture plus libre, mettant à l'honneur ponctuellement des expressions moins communes, où l'ambiguïté et l'ambivalence peuvent demeurer dans le texte me manque parfois un peu, mais pour les textes de jeu, je m'efforce de me discipliner. 


... et deux outils pratiques en ligne : le CNRTL et le TLFi (des dictionnaires ;-)).

- -
Pour en savoir plus... 
- A quoi ressemble un bouclage ?
- Organiser les relectures - penser le gain de temps
- La nécessité des relectures
- Témoignage d'un relecteur : l'Agent C
- Témoignage d'un relecteur : l'Agent F
- Témoignage d'un relecteur : l'Agent A
- Témoignage d'un relecteur : l'Agent L

Jack Wolf - Greenish Cnidaria - Flickr

0 commentaires:

Nouveau design pour le blog

12/09/2015 07:44:00 PM Esteren 0 Comments

Le blog des Ombres est ouvert depuis le 2 mars 2009. Alors que nous avons dépassé la barre des 500 articles publiés, nous venons de procéder à une mise à jour complète du design. Qu'en pensez-vous ?

Dans la colonne de droite, vous trouverez plusieurs outils de navigation.

Bonne visite !

Photo de Maxime MARAIS

0 commentaires:

Un feondage : quel est votre feond ?

12/02/2015 03:21:00 PM Iris d'Automne 0 Comments

Qu'est-ce donc qu'un feondage ?

Tout simplement un sondage portant sur les feondas de vos rêves. L'idée est de sonder la communauté pour voir comment elle imagine ses feondas. C'est un sujet de conversation ludique, c'est intéressant : si ça se trouve, il n'y a pas de consensus sur leur allure ? ou bien peut-être qu'il y a un feond-type qui se dégage ??

Si vous souhaitez participer, c'est ici que ça se passe !

Résultats dépouillés sitôt que j'ai assez de réponses pour dégager des tendances ;-)

A suivre !

Openwork plaque with an oryx eating a plant beside a tree | Rogers Fund, 1958 | Metropolitan Museum of Art

0 commentaires: