De retour de Montpellier... !

3/28/2016 02:14:00 PM Esteren 0 Comments

Nous voilà de retour du premier festival de JDR de Montpellier : Au-delà du Dragon !
De très bons moments, merci à tous et surtout un grand bravo aux organisateurs pour ce magnifique événement !

La salle principale du festival !
Photo : Festival Au-Delà Du Dragon


 Dédicace de Nel

Le coffre :)
Photo : Jean-Romaric Rio


 Nel

Gawain en pleine dédicace !
Photo : Festival Au-Delà Du Dragon


 Akae

Lymphocyte minéral... ne posez pas de question !

0 commentaires:

Les illustrations pour Dearg 4 sont bouclées !

3/24/2016 08:41:00 AM Iris d'Automne 0 Comments

Bonjour,

Une petite news pour vous dire que là, ça y'est :

Les illustrations prévues pour Dearg - épisode 4 sont bouclées !

Elles ont eu lieu en parallèle du commencement de celles pour Beautés mortelles et Traque, et la poursuite avec Gawain du dossier des mécènes. C'est une nouvelle encourageante quand on planche sur plusieurs ouvrages en même temps, ça fait beaucoup de bien de voir un dossier aboutir ! Évidemment, tout n'est pas terminé : Nelyhann continue de fignoler le manuscrit. Les meneurs peuvent découvrir des previews de la campagne sur la section "Secrets" du forum officiel Esteren (déjà 30 pages de discussion au moment où j'écris !).

Pour annoncer cette nouvelle voici une étude de corbeau d'une nouvelle de l'équipe, Delphine aka GinL que vous pouvez découvrir via son Pinterest. 



0 commentaires:

Crâne & Serpent

3/23/2016 11:16:00 PM Esteren 0 Comments

Ce soir, nous vous présentons cette illustration de Chris :


0 commentaires:

Esteren tour à Montpellier le 26 mars

3/22/2016 05:15:00 PM Esteren 0 Comments

Rendez-vous pour une nouvelle date du Esteren Tour au Festival Au-delà du Dragon de Montpellier !

Vous pourrez rencontrer Gawain et Nel pour une séance de dédicace le samedi 26 mars, toute la journée.

Le Festival Au Delà du Dragon se déroulera en plein cœur de Montpellier (34), dans la Salle Jules Pagezy, ou ancienne mairie, juste derrière le centre commercial du Polygone.

Adresse :
Salle Jules Pagezy
1 Place Francis Ponge
34000 Montpellier

 Toutes les infos pratiques  : http://www.audeladudragon.com/


0 commentaires:

Mécènes WIP : Sire Uilleam, hilderin

3/21/2016 08:42:00 AM Iris d'Automne 0 Comments

Avec Gawain nous travaillons sur un chantier copieux : terminer toutes les commandes de mécènes, oui, toutes celles qui restent ! Il y a encore du travail car il s'agit presque à chaque fois de pleines pages impliquant une réflexion sur les pauses des personnages, leur mise en scène, le décor...

Voici les étapes de création de Sire Uilleam, un chevalier hilderin, profondément marqué par des événements tragiques s'étant déroulés dans une région reculée de Taol-Kaer. Il est susceptible de figurer parmi des personnalités qui seraient rassemblées dans "La traque" (nom de travail).




Et la version finale (ou quasi finale)


0 commentaires:

Chronique musique : Biosphere - Substrata

3/17/2016 05:41:00 PM Esteren 0 Comments



Biosphere / Substrata / 1997
Genre : Ambient
Ambiance : Froide, polaire, onirique
Web : http://www.biosphere.no/
Extraits : https://biosphere.bandcamp.com/album/substrata

"Sorry to wake you. [...] I forgot to tell you something. [...] The things I tell you will not be wrong."

Substrata possède une ambiance unique : son auteur norvégien Geir Jenssen dépeint des paysages polaires, froids, immenses. Certains morceaux sont minimalistes (Poa Alpina), d'autres possèdent des sonorités étranges (Sphere of No-Form) propices aux scènes oniriques. 

À raison, Substrata est considéré comme l'un des chefs d’œuvre de la musique d'ambiance. Il faut du temps pour entrer dans l'univers de Geir Jenssen : une fois que c'est fait, Substrata est l'un de ces rares albums que l'on peut écouter des années sans jamais se lasser. À découvrir.
  1. "As the Sun Kissed the Horizon" – 1:47
  2. "Poa Alpina" – 4:10
  3. "Chukhung" – 7:34
  4. "The Things I Tell You" – 6:28
  5. "Times When I Know You'll Be Sad" – 3:44
  6. "Hyperborea" – 5:45
  7. "Kobresia" – 7:12
  8. "Antennaria" – 5:05
  9. "Uva-Ursi" – 3:00
  10. "Sphere of No-Form" – 5:47
  11. "Silence" – 7:54

0 commentaires:

Résultats du feondage

3/11/2016 08:00:00 AM Iris d'Automne 1 Comments

Voilà quelques mois, suite à des discussions animées autour du thème des feondas humanoïdes et de la création du Bestiaire, j'avais conçu un sondage... enfin même un "feondage" qui laissait la parole à la communauté pour qu'elle puisse exprimer ce qu'était pour elle le "feond de ses rêves". Certains m'ont fait remarquer que la question était un peu ambivalente, susceptible d'être comprise au choix comme "quel est votre feond préféré ?" et "quel est l'essence des feond ?". Il y a effectivement un peu des deux dans les réponses, mais ça n'enlève rien au côté ludique de la découverte des retours des participants à ce questionnaire.

(Pourquoi n'ai-je pas publié les réponses plus tôt ? Je voulais me donner du temps pour dépouiller les commentaires dans le champ libre prévu à cet effet et je me suis laissée capturer par le jeu des urgences.)

Total de réponse : 141

Apparence du feond


Il apparait que le feond préféré (ou feond par excellence, selon l'interprétation ^^) est un drèin, en tous cas cette forme emporte une très large adhésion.

Les humanoïdes sont également assez bien placés, surtout si on considère qu'il faut ajouter les votants pour "humanoïdes peu difformes" et "humanoïdes très difformes". Cependant, le vote ayant permis de cocher plusieurs cases, j'aurais tendance à penser que ce n'est pas forcément approprié : ceux qui voulaient mettre les humanoïdes en avant pouvaient choisir les 3 formes associées (le drèin en faisant parti).

En tous cas, mis à part le plébiscite en faveur du drèin, les votes me paraissent plutôt équilibrés, à l'image de la variété de formes que les feondas peuvent endosser.


Taille



Ici aussi, une nette dominante se dessine : le feond est plutôt de taille humaine ou un peu plus grand. Ce "format" de monstre est cohérent avec le penchant pour les dréins (sensiblement autant de réponses : 74 et 81) à côté duquel se trouvent des feonds de belle taille : grands comme deux humains, parfois encore plus massif, ou bien un peu plus petit.

Les tailles "gigantesque" et "petit" voire "minuscule" ne remportent en revanche qu'assez peu de suffrage.

Le feond qui se dessine est donc globalement "à taille humaine" (avec un peu de marge de variation).

Environnement du feond


Les forêts mystérieuses, primordiales et impénétrables l'emportent largement. Sachant qu'elles sont le cadre de prédilection dans lequel les demorthèn évoluent (Mòr Forsair étant "la" forêt par excellence), on peut se demander si les détenteurs de la sagesse traditionnelle n'aurait pas des connaissances plus étendues qu'on ne le pense sur les feondas ? ...

Passé le cadre forestier, les autres environnements reçoivent des suffrages assez équilibrés, même si les ruines et les gouffres sont un peu plus appréciés que les autres.

Le mode de fonctionnement principal du feond


Sans le moindre doute, le feond est étrange et incompréhensible, totalement imprévisible !

En option secondaire, il erre et se tient prêt à fondre sur les voyageurs égarés... Ou alors il a une intention conquérante - destructrice dans laquelle il peut démontrer toute son intelligence et sa ruse.

Pour ma part, je pense que chacun des styles de feond offre des opportunités scénaristiques, y compris le fainéant qui peut s'avérer redoutable (si, si ^^)


Quelques notes sur les commentaires

Il y a quelques grandes tendances :
  • les feondas sont mis en scène avec des comportements étonnants ou bien, les feondas semblent avoir une motivation en lien avec une corruption (flux, ancienne guerre, malédiction, meurtre...), les rapprochant d'une certaine manière d'une hantise (au sens du Manuel de la Lune noire ;-))
  • des feondas indiscernables, plus ou moins génériques ou juste bizarres, vs. des entités toujours bien différentes, identifiables, uniques et associés à une histoire qui les met en valeur
Et quelques extraits qui font bien plaisir à lire :

"Ce qui m'avait plu avec le concept des feondas, c'est l'extraordinaire liberté qui est laissée aux gens pour se les représenter. Bien sûr quelques cas sont connus, comme les "golems au corps de pierre" ou les "amas de ronces et de racines entremêlées", mais j'aime à me dire que la seule chose qu'il faille respecter en en imaginant un, c'est faire en sorte qu'il respecte son nom: ennemi. Ensuite reste à savoir si l'ennemi de mon ennemi ne pourrait pas être parfois mon ami..."

"Qu'à le découvrir, on imagine un scénario, un canevas"

"Personnellement j'affectionne deux types de feondas dans mes campagnes. Le plus souvent ça va dépendre de ce que désire mes joueurs. Au choix il peut s'agir d'un gros monstre atroce et agressif pour une ambiance un peu plus horreur épique (mais pas trop quand même ça reste un feond et pas un monstre de D&D ;) ), ou (mes préférés) des petits trucs sournois et bien vicieux, du genre un champignon qui contamine les végétaux et les animaux, des choses informent qui peuvent changer d'apparence (comme dans 'The Thing' de John Carpenter (l'un des scénarios dont je suis le plus fière :D). En tout cas les feondas sont un concept formidable qui permet tout et c'est ça qui est grandiose ! P.S: Merci pour ce feondage :D Merci pour tout ! Continuez vous êtes géniaux !!"

Bisous à vous aussi ! Sans votre soutien, rien ne serait possible ! :-) 

1 commentaires:

Brève au sujet de mes chantiers d'écriture

3/10/2016 04:06:00 PM Iris d'Automne 0 Comments

Salutations,

Une bonne nouvelle : j'ai bouclé les textes de "Beautés mortelles" et de "La Traque" (titres de travail). Ils viennent de finir leurs cycles de relectures de fond et sont désormais sur la pile de notre bien-aimé Nel' pour validation de fond (ou me dire que "non, mais sérieusement Iris, tu peux pas mettre ça comme ça, il faut reprendre" ou "je pense que ton texte serait mieux structuré si..." ^^).

Vous l'avez compris, nous sommes loin d'être au bout, mais ces chantiers avancent. Du côté des textes, c'est un peu un début de libération pour moi, et du côté des illustrations, nous avançons régulièrement. Vous avez pu d'ailleurs déjà voir plusieurs esquisses et travaux, aussi bien de Chris que de Gawain et il y en aura bien d'autres dans les mois qui viennent !

Et la suite ?

- D'un côté il y a la finition des ouvrages en cours : reprises ultimes de texte, relectures de forme, illustration, maquette, relecture sur maquette.

- De l'autre, il faut préparer la rédaction des prochains ouvrages. J'ai démarré (à des stades variés), trois titres : "Forêt engloutie", "Noblesse" et "Dùlan" (comme toujours, ce sont leurs noms de travail).


La suite de nos aventures dans de prochains articles !



0 commentaires:

Esteren tour à Amiens le 13 mars

3/06/2016 11:10:00 AM Esteren 0 Comments

Rendez-vous dans une semaine pour la 5ème édition du festival À toi de jouer à Amiens pour la 171ème date du Esteren tour.

Toutes les infos pratiques sur le site de cet excellent festival :  http://www.atoidejouer-amiens.com/


0 commentaires:

Une histoire de cul-de-lampe

3/04/2016 08:08:00 AM Iris d'Automne 1 Comments

Dans la conception graphique d'un ouvrage, une étape consiste à mener des recherches documentaires visuelles, elle est suivie de commandes d'illustration "ambiance" (paysage...) ou s'appuyant plus précisément sur un texte. La maquette d'Asami rassemble le tout et cherche à réunir harmonieusement le tout, ajoutant notamment des "cul-de-lampe", c'est à dire des visuels stylisés, discrets, dans le ton de l'ouvrage et de l'univers en général, et donnant un petit plus à la mise en page globale.

Il se trouve que mes croquis & prises de notes graphiques correspondent pour une partie à ce que notre vaillante maquettiste recherche et elle a intégré certains de mes travaux préparatoires aux plus récents ouvrages.

L'article d'aujourd'hui est donc un zoom sur ces détails qui n'attirent pas forcément l'attention et qui pourtant, nous l'espérons, participent du plaisir de découverte des livres de la gamme.

Une fibule du haut-moyen âge

L'illustration ci-dessous est la copie d'une fibule (accessoire servant à attacher son manteau) datant du haut-moyen âge. Une sorte de poulet à pattes... ^^ 


Et voici qu'il apparaît en introduction du scénario "Une chambre bien rangée", si, si, en bas de page !






Un motif des débuts de l'art islamique


Ci-dessous un scan d'un motif d'art abbasside. Il s'agissait pour moi de comprendre comment ce motif était conçu. La pièce originelle était belle, mais peu compréhensible de prime abord pour mon oeil. C'est en la recopiant, en allégeant pour ne garder que ce qui m'intéressait (le pavage) que j'ai fini par comprendre qu'il était en fait très simple : un dallage en diagonal par rapport à l'autre, puis un jeu dans le choix de transparence pour ne montrer l'arrière-plan que lorsque ça intéressait le concepteur de l'ensemble.




Et voici, toujours dans "Chambre bien rangée", une utilisation de ce motif :




En conclusion : les cul-de-lampe n'attirent pas l'oeil à première vue, ils ne sont pas faits pour ça d'ailleurs, mais ils ont tous une petite histoire, ils viennent de quelque part, nous les avons conçus avec amour et ils sont fait un bout de chemin avant d'arriver jusqu'à vous :-)

1 commentaires: