Chronique de campagne dans la Forêt engloutie (2) - Ce que veulent les joueurs (dépouillement des réponses)

10/23/2018 04:41:00 PM Iris d'Automne 0 Comments

Voilà près de deux mois, je lançais un sondage sur ce blog, et celui de Dragons pour demander leur avis aux lecteurs sur les attentes en jeu, dans le but de tester la validité d'une idée. Le but était de voir dans quelle mesure il est possible de demander aux joueurs d'exprimer ce qu'ils aiment, pour mieux cerner les attentes et pouvoir y répondre plus efficacement lors de la création d'une campagne ou la préparation de scénarios.

Aujourd'hui il y a près de 100 réponses (96 précisément) et il me semble qu'il est temps de dépouiller ce sondage !

Au programme de cet article :

1. Résultats du sondage
2. Analyse de contenu
3. Remarques et analyses que j'en retire




Vue sur champignon, photographie prise par mes soins

1. Résultats du sondage


Comme l'ont remarqué certains en répondant (dans les commentaires), certaines questions n'étaient pas dénuée de lien avec la théorie LNS (ludisme- narrativisme- simulationnisme). Pour ceux qui ne connaissent pas ce modèle, vous pouvez trouver des articles sur Place to go, people to be. Beaucoup de choses intéressantes parmi tous les articles traduits. Si vous avez un faible pour la théorisation, c'est un bon endroit où trouver matière à réflexion. Pour en savoir plus sur le modèle LNS, rendez-vous dans l'onglet "Théorie". L'idée centrale derrière le LNS (et d'autres) est de trouver un moyen de se parler, des codes de langage clair pour définir ce qu'on aime et ce qu'on attend. Cependant, bien que porteur sur bien des aspects, le LNS trouve ses limites et a été beaucoup critiqué, jusqu'à parfois être accusé d'être une théorie inutilisable, ce qui est un peu l'opposé de la visée d'un modèle pratique ! J'avais croisé le chemin d'une parole d'un mathématicien peu connu qui travaillait dans les années 1920 (et dont bien sûr, j'ai oublié le nom), il disait :

"Tous les modèles sont faux, mais certains sont utiles."

C'est ici ce dont il est question : pas de trouver une vérité ultime, mais de pouvoir proposer des modèles utiles pour fluidifier, faciliter et améliorer l'expérience de jeu en disposant de codes clairs utilisables par les auteurs lors de la création de scénarios dans le commerce, par les meneurs (pour choisir ce qu'ils veulent jouer, et l'expliquer à leurs joueurs), et par les joueurs (pour exprimer leurs attentes à leur meneur).

Les valeurs dans le tableau


Il y avait 96 entrées. Lorsque j'ai téléchargé les données pour les analyser, j'ai supprimé une entrée à 1-1-1-1-1-1 (bref, 1 partout, signalant apparemment quelqu'un qui n'a pas vraiment participé). Il reste donc 95 "véritables" réponses.

Classement des réponses


Les préférences parmi le panel des personnes qui ont répondu sont :

1 : Immersion
2 : Compréhension
3 : Tragédie
4 : Relations
5 : Accomplissement
6 : Spectaculaire


Accomplissement : 5e position




Total des points : 614
Moyenne : 6.4

Compréhension : 2e position


Total des points : 735
Moyenne : 7.7

Immersion : 1ère position



Total des points : 775
Moyenne : 8.2

Relations : 4e position


Total des points : 640
Moyenne : 6.7

Spectaculaire : 6e position



Total des points : 603
Moyenne : 6.3

 Tragédie : 3e position




Total des points : 655
Moyenne : 6.9


 2. Analyse de contenu


Avis tranchés et avis modérés 


Les données : valeurs minimales

52 personnes ont attribué des valeurs minimales inférieures à 5 (1 à 4).
24 personnes ont mis "5" comme valeur minimale.
19 personnes ont des valeurs minimales comprises entre 6 et 8.

Ce que j'en retire

Je comprends les réponses des 19 comme pouvant être traduite par "J'aime tout dans le JdR". Cependant, personnellement en tant que meneuse, je suis bien embêtée avec un joueur qui me dit "j'aime tout", parce que soit effectivement il aime tout, vraiment tout, soit il aime le JdR en général, mais ne me dit pas précisément ce qu'il préfère, or c'est tout de même le but. Pour moi ces réponses sont donc assez difficiles à interpréter - utiliser.

Les données : écart entre minimum et maximum

25 personnes ont une différence de 1 à 3 points entre leur plus haute valeur et leur plus faible valeur (par exemple minimum 5 et maximum 8, ou minimum 7 et maximum 10).

Après vérification, ce groupe de 25 recouvre entièrement les 19 ayant une valeur minimale de 6 ou plus.

Ce que j'en retire

Pour moi, les résultats dans ce groupe de 25 réponses sont si resserrés qu'ils sont difficiles à interpréter. Ils ne me permettent pas vraiment de distinguer une préférence lisible.

De manière artificielle je pourrais me dire que je peux mentalement augmenter l'écart. Dans une série à 8-8-8-6-6-5, j'en déduirais alors "ce joueur veut accomplissement-compréhension-immersion, mais n'aime pas vraiment relations humaines-spectaculaire-tragédie". Il reste que cette affirmation sur des séries resserrées court le risque de ne pas être très rigoureuse, voire d'être erronée (une réponse avec valeurs resserrées, c'est peut-être une question d'humeur du jour, de groupe de jeu, de meneur...).

Parenthèse méthode


Dans les paragraphes qui suivent, je précise si applicable si je suis partie des "avis tranchés" ou des "avis modérés". J'utilise des filtres de couleur pour mettre en évidence les valeurs basses, médianes ou hautes des différentes catégories et voir si on a du "rouge" ou "vert" nettement concentré dans certaines colonnes, de sorte qu'elles seraient thématiquement reliées dans l'esprit des gens qui ont répondu. 

Avis modérés : Accomplissement-Spectaculaire-Tragédie sont négativement associés


En étudiant les avis modérés dans tous les sens pour voir s'il y avait une quelconque tendance, je n'en ai vu qu'une, et encore, vu le faible échantillon, c'est peut-être une anomalie statistique. De quoi s'agit-il ?

Ceux qui ont signalé ne pas vraiment aimer (tout est relatif, on est dans les avis modérés) la dimension d'accomplissement, ont presque toujours mis des scores bas à la dimension spectaculaire, et de manière assez nette (quoique moins marquée), des scores bas à la dimension tragédie.

Je n'ai en revanche pas vu de lien évident entre compréhension, relations humaines et immersion dans les réponses de ce groupe.

Avis tranchés : Ceux aimant l'immersion déclarent ne pas aimer {accomplissement + spectaculaire}


En examinant la moitié des avis sur l'accomplissement, on observe une quasi superposition avec la catégorie du spectaculaire.

Plus précisément ceux déclarant ne pas aimer les dimension accomplissement + spectaculaire disent aimer très fortement la dimension d'immersion.

Avis tranché : " J'aime les relations" est un un sous-groupe de "J'aime l'immersion."


Presque toutes les personnes déclarant aimer l'aspect relationnel ont également mis de gros score dans l'immersion.

• 27 personnes donnent 237 pts à Relations avec une moyenne de 8.77
•  les mêmes donnent 239 points en Immersion avec une moyenne de 8.85 !
•  201 points en tragédie avec une moyenne de 7.17
•  197 points en compréhension avec une moyenne de 7.29
•  169 points en spectaculaire avec une moyenne de 6
•  163 points en accomplissement avec une moyenne de 5.8

Ces répondants sont généralement peu convaincus par spectaculaire et accomplissement.

Avis tranché : Qui sont les amateurs de tragédie ?


Ceux qui aiment la tragédie (31 hauts scores) déclarent majoritairement ne pas aimer le spectaculaire et l'accomplissement.

Les exceptions : 5 aimant la tragédie mettent un haut score en spectaculaire ; et autant associent la tragédie et l'accomplissement ; seuls 2 associent tragédie, accomplissement et spectaculaire en haut score (autant dire que c'est vraiment minoritaire).

Pour tâcher de comprendre où placer les amateurs du style tragique, j'ai compté les points chez ceux qui avaient mis 8 et + en tragédie.

• Ce groupe donne 272 points en tragédie ; moyenne 8,8
• 251 points en immersion ; moyenne de 8
• 228 points en compréhension ; moyenne de 7,3
• 211 point en relation ; moyenne de 6,8

• 186 points en spectaculaire ; moyenne de 6
• 173 points en accomplissement ; moyenne de 5,6

Note : j'ai vérifié aussi avec l'entièreté des avis (et non seulement les tranchés qui sont plus lisibles) : les classements et écarts restent les mêmes.

J'ai l'impression que la tragédie est très polarisatrice : quand on l'aime, c'est beaucoup.

 3. Réflexions et questionnements

Des groupes semblent apparaître

Compréhension est neutre : il s'associe équitablement avec tous les autres. 
Spectaculaire est un sous-groupe d'Accomplissement : on aime le spectaculaire si on aime déjà l'accomplissement au préalable, mais aimer l'accomplissement ne garantit pas d'aimer le spectaculaire.

Immersion est le plus grand et le plus fort ; il est le meilleur point commun dans les réponses données.
Relations est un sous-groupe d'Immersion. On aime les relations si on aime au préalable l'immersion, mais aimer l'immersion ne garantit pas d'aimer les relations. 
Relation est opposé à Spectaculaire et Accomplissement.

On pourrait faire ainsi une sorte de schéma qui représente les proximités de goûts qui semblent se dessiner :



 L'axe Raison / émotion signale le type d'implication privilégié (réfléchir en stratège ou avoir pour motivation première de réagir à ses ressentis) ; l'axe action / se laisser porter tente de définir un style contemplatif ou riche en initiatives.

J'ai l'impression qu'on a possiblement une piste pour demander aux joueurs ce qu'ils souhaitent faire, ce qu'ils aiment, mais ce modèle n'est pas encore très ergonomique. De fait, si autant de gens ont donné des réponses peu différenciées, il est clair que les questions n'étaient pas si claires que ça.


 Merci à tous ceux qui ont participé, c'est très précieux de pouvoir se poser et réfléchir pour développer de meilleurs modèles. A suivre dans les prochains articles ! Je continue de réfléchir à ces questions, et il me reste à dépouiller toutes les remarques et commentaires !

0 commentaires:

Seconde Nuit du Feond & Concert Adeliane Paris le 20 octobre

10/17/2018 09:35:00 AM Esteren 0 Comments


À l'occasion du festival Imagibière aura lieu la seconde Nuit du Feond samedi 20 octobre à partir de 20h ! Entrée libre mais places limitées.

La seconde Nuit du Feond : https://www.facebook.com/events/271963233650652/
Le festival Imagibière : https://www.facebook.com/events/273459046609215/

LE PROGRAMME


🍁🎃 Rencontrez les créateurs de la bière du FEOND et venez déguster la DOUBLE FEOND ! Bière artisanale, bio, en quantité limitée, c'est le moment idéal pour venir la découvrir avec eux + nouvelles créations de la brasserie

🍁🎃 Séance de dédicace pendant le festival sur le stand de la libraire LA DIMENSION FANTASTIQUE  à partir de 15h avec des membres de l'équipe des Ombres d'Esteren.

🍁🎃 Un CONCERT ADELIANE : Clarisse May viendra interpréter au piano / voix quelques morceaux du nouvel album des Ombres d'Esteren, Adeliane. Ne loupez pas ça : c'est à 21h30 et le concert durera environ une demie-heure.

Clarisse mène actuellement une campagne Ulule pour son nouveau clip : Panache. Elle mérite de recevoir votre soutien, c'est par ici :)


A PROPOS DE LA FEOND

La bière du Feond est sombre, complexe et énigmatique. Cette bière sèche, puissante, aux arômes torréfiés et aux senteurs résineuses vous emmène dans les forêts profondes de Tri‑Kazel.

Bière brassée et embouteillée à Paris par la Brasserie de l'Être. La FEOND sera disponible à la vente sur place : venez faire le plein !

À propos des Ombres d'Esteren : https://portal.esteren.org/

0 commentaires: