Mississippi : Tales of the Spooky South

17:32 Esteren 0 Comments

Très récemment, le petit frère des Ombres d'Esteren est né : Mississippi : Tales of the Spooky South !

Pourquoi petit frère me direz-vous... ? C'est simple, les deux jeux sont signés par le même collectif d'auteurs et d'illustrateurs, Forgesonges. Et si les équipes sont en grande partie différentes, quelques personnes ont travaillé sur les deux projets.

Forgesonges est une association, à qui l'on doit notamment le concours de création "Démiurges en herbe". Le Recueil des Démiurges en herbe a été sa première publication, puis est venu Esteren et très récemment Mississippi. C'est donc l'occasion de vous proposer un focus sur ce jeu avec une petite interview d'Akae, illustrateur ayant travaillé sur Esteren ET sur Mississippi.

C'est parti !

---------------------------



Salut Akae, tu es illustrateur sur Esteren, ça fait quoi de changer d'univers?

Akae : Salut ! En effet après énormément de temps passé sur Esteren c’est toujours rafraichissant de travailler sur un projet dont le thème n’a rien à voir, mais plus que ça, ça permet aussi de pouvoir revenir sur le travail d’Esteren avec beaucoup de plaisir et un œil plus neuf en fait. Ça m’a personnellement permis de travailler différemment sur le plan technique, de toucher un autre univers et de diversifier ma palette. Ensuite, il s’agit du collectif Forgesonges et bon je retrouve cette même dynamique de groupe, d’équipe qui me plait tant.

Parlons un peu blues... on joue qui dans Mississipi ?

Akae : Et bien clairement le blues est au cœur du jeu. On joue une bande de types et de nanas, bluesmen, bandits intrigants, gamin de la balle, hobos en tous genres, belle blonde à forte tête. Bref les aventuriers, souvent marginaux, des années 1920 qui ont forgés l’identité et le folklore si particuliers du sud des Etats-Unis, qu’ils soient afro-américain, redneck, rital, etc. Et bon, cette bande là, possédée par l’âme du Blues, part faire ses « battle » contre les forces du malin et autres gus du KKK qui ont juré leur perte !



Et quelle est la thématique du jeu ? Plutôt action ? Enquête ? Et le surnaturel dans tout ça ?

Akae : Je dirais qu’il s’agit vraiment d’un mélange. L’Auteur du jeu, Christophe Gérard (Tirodem), qualifie le jeu de « Blues Devil Fantasy ». Mississippi, c’est clairement un jeu d’ambiance avant tout, qui mêle en effet enquêtes, action et surnaturel ! En gros on est dans un univers où les joueurs font face à des entités surnaturelles, vaudou, satanisme, revenants en tout genre, etc. Bref le joyeux folklore de la région ! Mais aussi à des factions comme la mafia, le KKK, et même l’ATF ! Au-delà de la lutte entre le Malin et les PJs et leurs alliés, c’est toutes les légendes de la région qui prennent vie. Clairement l’action est très présente : on ne joue pas des enfants de cœurs, mais des rois de la débrouille, du bourre-pif, qui jouent autant du couteau que de la guitare ou de l’harmonica et, qui pour plusieurs d’entre eux, font tout pour trouer le cuir de leur adversaire avant que ce ne soit le leur ! On est dans une ambiance qui fleure bon la sueur, la poudre, le sang et la magie tout ça au rythme du Blues!

Yeah ! Bon, parlons business, quoi de prévu après ce livre de base ?

Akae : Alors en fait le format Intégrale des XII Singes, présente un jeu tout en un. C'est-à-dire un livret de base qui présente une description l’univers accessible au joueur, le système, la création de personnage, un autre livret qui présente les secrets, et la campagne et un écran. Bref le pack se suffit à lui seul. Toutefois les XII Singes nous ont fait savoir qu’ils étaient ouverts à des développements du jeu et de l’univers et on a clairement du matos sous le coude. Mais déjà, le mois de septembre a vu la sortie d’un premier scénario officiel dans Di6dent N°3. Vont arriver un Kit d’Intro, dans le prochain numéro de JDRmag (N°16), qui présentera le jeu, son système et qui comptera une « campagnette » en trois volets qui est une véritable introduction à la campagne disponible dans le pack Intégrale avec des prétirés directement impliqués dans l’histoire. Finalement un autre scénario officiel est prévu (et rendu) au programme du futur N°1 de la nouvelle mouture de Casus Belli ! Bref de quoi jouer de bonnes heures !!!



Joli programme ! Et sinon, tes autres projets à part Mississipi et Esteren ? Dis-nous tout !

Akae : Bon clairement ma thèse me prend la majeure partie du temps. Je me suis fais aussi un petit plaisir en collaborant à la prochaine sortie du jeu Tenga chez John Doe. Histoire de pouvoir mêler ma passion du Japon et du JDR ! Actuellement je suis sur la dernière ligne droite de cette commande. Sinon j’ai dirigé la 2nd édition du Recueil des Démiurges en Herbe, version augmentée de la première édition où j’avais eu le plaisir de collaborer avec Nelyhann, le coordinateur sur la gamme Esteren ! Elle paraîtra aux éditions Oriflam entre la fin de l’année et début 2012. En parallèle j’ai été contacté pour deux projets à venir, un chez Pulp Fever et un autre pas dans l’immédiat et encore « top secret » ! J’ai aussi fait au printemps dernier quelques illustrations pour la campagne à venir de Capharnaüm avec les Deadcrows. Mais sinon clairement mon amour des Ombres d’Esteren en fait un de mes projets permanent et pas question que je lâche l’affaire (mais bon on va attendre que bébé fasse ses nuits pour reprendre un rythme un peu plus soutenu).

Merci à toi et bon vent...

---------------------------

Présentation Mississippi




États-Unis, années 1920. Le Ku Klux Klan oppose les Blancs aux Noirs dans le Mississippi et en Arkansas. La Prohibition oppose les fédéraux, les trafiquants d’alcool et les groupements de mafieux encore présents en Louisiane. Mais sur les rives du Mississippi, c’est un autre combat qui se joue. Le Malin étend ses ténèbres sur la région. On dit même que le Quimbanda, branche maléfique du Vaudou, s’est rangé à ses côtés. Bientôt, ensemble, ils parviendront à leurs fins. A moins que…

Des héros anonymes se dressent face à ce danger. En eux, ils portent la flamme du Blues, capable d’exorciser les démons. Il ne faut pas prendre à la légère la chanson populaire qui conte la venue du Diable en Géorgie, venu proposer un duel musical à un violoniste de génie, lui offrant un violon d’or en cas de victoire, lui prenant son âme en cas de défaite. Cette chanson dit qu’à la fin, le Diable fut vaincu. Et, humilié, il jura se revenir se venger. Elle parle aussi de musique et de pacte, d’amitié et d’aventures, de démons et d’esprits du Vaudou… C’est la Légende, celle du Mississippi : the Tales of the Spooky South.

Mississippi : the Tales of the Spooky South c’est le travail d’un auteur, Christophe Gérard (Tirodem) initié lors du Concours des Démiurges en Herbe et de toute une équipe, membres du collectif Forgesonges édité chez les XII Singes au sein de leur gamme Intégrales. Le jeu motorisé sous le DK Système épicé à la sauce du Blues Devil compte :
  • Un livret qui présente le cadre, le système et la création des personnages,
  • Un second livret comprenant les secrets du jeu et une campagne,
  • Et enfin un écran en quatre volet au format XII Singes.
Et pour finir, une critique en vidéo par Rôliste TV :


Mississippi jdr : la critique impitoyable.. ou pas par RolisteTV

0 commentaires: