Écrire la fin d’une histoire - Partie 2

13:00 Esteren 0 Comments

Précédemment, je vous ai présenté le système des modules. Ils seront à la base de la construction de la fin de la campagne Dearg

Le plus grand défi va être de créer des textes suffisamment didactiques pour que chaque meneur puisse les prendre en main et les utiliser facilement.

Aujourd'hui, je partage avec vous la première version d'une petite lettre ouverte à l'intention des meneurs qui ouvrira l'ultime chapitre de l'épisode 5 de Dearg.

Je n’en sais rien,  je n’étais pas là pour voir

 

Un jour, mon ami et éditeur Valentin me demanda : « alors, c’est quoi la fin de Dearg ? » et la seule chose qui me vint fut : « je n’en sais rien,  je n’étais pas là pour voir ». Vieux réflexe de rôliste : tant que la partie n’avait pas été jouée, la fin de l’histoire restait incertaine.

J’ai longtemps hésité sur la manière de vous présenter la fin de Dearg : devais-je vous laisser construire votre propre épilogue ? Vous aider à mettre en scène celui que j’avais imaginé ? Le jeu de rôle sur table est un média donnant une place spécifique au temps du jeu. Chaque partie n’est pas une représentation, dans le sens d’une nouvelle présentation de la même histoire – c’est une création. Le meneur et ses joueurs vont créer quelque chose d’unique. C’est la raison pour laquelle je vous invite à décider de l’issue de votre histoire.

Pour les plus novices d’entre vous : n’ayez pas peur, vous pouvez le faire. Avant d’en arriver là, vous avez joué et mis en scène de nombreux scénarios : vous êtes prêt. Laissez-vous guider par votre intuition et par les initiatives de vos joueurs : les modules de ce dernier chapitre vous donnent des points de départ à partir desquels vous allez pouvoir tracer les lignes de fuite de votre propre histoire. Mes premiers livres de jeux de rôle m’ont donné le goût de l’écriture et de l'illustration. En vous incitant à décider de la fin de cette histoire, j’espère participer à vous transmettre ce désir pour la création.

Pour les meneurs les plus expérimentés, j’espère que ces modules seront des outils efficaces pour vous aider à mettre en scène une fin de campagne mémorable.

Des meneurs m’ont parfois interrogé sur la fin de Dearg telle que je l’avais imaginé. Ils voulaient connaître ma vision des choses. Cette version n’a pas sa place dans ce livre : comme auteur, mon travail est de vous donner tous les outils pour créer votre fin. La seule qui a de l’importance est celle que vous allez créer. En revanche, comme meneur, je serais ravi d’en discuter avec vous autour d’un verre.


--
Crédits photo : Charles SEGUY photography

0 commentaires: