Vous voulez proposer des canevas ou des scénarios (8) : le chemin de fer

4/23/2018 08:00:00 AM Iris d'Automne 0 Comments

Pour créer un livre de JdR, un module ou simplement un canevas, il est utile d'avoir à l'esprit quelques notions techniques. Le chemin de fer est un outil qui vous permettra de vous organiser plus facilement sur le long terme.

Caractère espaces compris


En premier lieu, il faut vous habituer à compter en "signes" (caractères espaces compris). C'est une information qui est donnée dans vos logiciels de traitement de texte. Sur word c'est dans l'onglet : "Révision : Statistiques".

Cette information vous permet d'évaluer le volume global qu'occupera votre texte une fois maquetté. Pour 

- Ombres d'Esteren : la moyenne est de l'ordre de 3700 signes par pages, avec des pics à 5200 signes sur les pages de pur texte (par exemple une figure pleine page et son descriptif en face).
- Dragons : la moyenne est plus basse, de l'ordre de 3000-3500 signes par pages en moyenne (la gamme est encore jeune, je n'ai pas de repères aussi solidement établis que sur Esteren, d'où la fourchette plus large).

Comme vous le voyez, une page n'est pas égale à une page !

Par commodité on parle généralement de "K" pour éviter de manier sans arrêt des milliers. Ainsi un canevas Esteren de 16K désigne un fichier contenant 16000 signes, caractères espaces compris.Voici donc quelques repères :

- Un canevas Esteren = 16K = 4 pages
- Un module Dragons = 50 à 100 K = 15 à 30 pages.
- Dragons - Aventuriers = 1200K = 390 pages

Rythme d'écriture


Essayez de suivre votre rythme d'écriture sur plusieurs textes : cela vous permettra sur le long terme d'évaluer combien de temps il faut pour arriver au bout d'un type de projet. A titre indicatif :

- selon le type de texte, je sais que je peux écrire entre 2K et 5K l'heure
- si je suis totalement tranquillement, sur un sujet que je maîtrise bien, je peux arriver à 20K/jour
- je sais que je ne tiens pas longtemps à enchaîner des journées de ce genre, et par ailleurs, on est toujours tôt ou tard interrompus, donc impossible de compter sur des tas de semaines à 100K pour "plier" un livre rapidement.

Créez votre chemin de fer


Il est temps d'ouvrir un fichier Excel pour mettre votre chemin de fer.

- Une colonne pour le nom de la partie.
- Une colonne par chapitre : concrètement, un fichier = 1 chapitre (ou sous-chapitre quand on a des ouvrages très volumineux).
- Puis une colonne sur le signage fait
- Une colonne signage visé.
- Une colonne pages faites (en calculant avec une division)
- Une colonne pages visées.


Si vous êtes maniaque ou que vous avez juste à cœur d'être régulier (OK, vous êtes comme moi, vous êtes obsessionnels du détail), vous pouvez avoir en prime des colonnes d'informations supplémentaires :

- signage en début de semaine
- signage écrit cette semaine (actuel-début de semaine = avancée hebdomadaire, que vous enregistrerez dans un autre fichier ou une autre page de votre document Excel)

Chaque fin de semaine ou début de semaine, vous reportez dans un tableau tiers votre avancée, et ainsi vous suivez votre rythme (vous pouvez même faire des moyennes et des projections du genre "si je continue à ce rythme").

Toujours la persévérance !


La régularité et la discipline sont vraiment essentielles pour arriver au bout des plus grands chantiers. Ne jamais oublier également qu'il faut du temps pour se replonger dans un texte qu'on a délaissé un moment. Plus vos séances d'écriture sont éloignées les unes des autres, et plus il sera laborieux d'avancer. Pour ma part, j'en suis venue à considérer que les objectifs hebdomadaires étaient la meilleure base de travail : se donner chaque semaine un signage minimum à écrire. Je n'y arrive pas toujours, mais comme je fais parfois plus, ça me permet d'assurer une moyenne raisonnable sur l'année.

--

Pour nous envoyer vos scénarios, écrivez-nous !
Pour en savoir plus...


- Proposer des canevas ou des scénarios, partie 1 - Introduction
- Proposer des canevas
ou des scénarios, partie 2 - Attention aux stéréotypes
- Proposer des canevas
ou des scénarios, partie 3 - Les contraintes et buts d'un scénario du commerce
- Proposer des canevas
ou des scénarios, partie 4 - La relecture de fond
- Proposer des canevas
ou des scénarios, partie 5 - Les petits riens formels qui coincent
- Proposer des canevas ou des scénarios, partie 6 - Persévérance
- Proposer des canevas ou des scénarios, partie 7 - Quoi et dans quel ordre ?



Train arrival, by Jonathan Chen (2016) sur Flickr

0 commentaires: