Témoignage de l'Agent C

10:18 Iris d'Automne 0 Comments

Après le témoignage de l'Agent L, l'Agent A puis l'Agent F... voici l'Agent C qui était tenté de vous faire part de son expérience de relecteur pour les Ombres d'Esteren !

Pour vous donner un aperçu de l'organisation de l'équipe :



La parole à l'Agent C



Mes écritures et des relectures pour les autres



Depuis fort longtemps, tout aussi vite que je me suis mis à rédiger et publier des aides de jeu et scénarios, ça m’a paru une évidence de partager tout autant mes écrits que d’aider à la relecture d’autres textes.

Je relis et m’intéresse aux JDRA depuis le « boum » Internet-JDRA des années 2000 où l’on a vu des jeux tels que Crimes, Exil, Pavillon noir, P’tites sorcières devenir « pros » après un passage remarqué sur la Toile. Ça m’a très vite amené à relire, critiquer et corriger de nombreuses productions de JDRA ou des scénarios/aides de jeu publiés dans l’e-zine Jeux d’Ombres.

J’ai aussi eu l’occasion, juste avant leurs parutions finales de relire plusieurs ouvrages tels que Contes ensorcelés, Terres Suspendues ou Vivere, plus récemment.

Du coup, fort de cette expérience et de ma participation active à l’e-zine Jeux d’Ombres comme rédacteur en chef, j’ai été amené à m’occuper du 1er numéro de l’e-zine des Ombres d’Esteren, Les Lueurs d’Esteren.

Il faut dire que les Ombres d’Esteren m’ont fort plu pour leur univers à la fois dense et riche mais pourtant si appréhendable : on se l’approprie facilement. Cela m’a amené à rédiger en coup de cœur plusieurs scénarios ou aides de jeu que j’ai publiés, tout en participant activement - à l’époque - aux forums.

De là, j’ai aperçu l’annonce de l’équipe rédactionnelle qui cherchait à étoffer et à former un nouveau et supplémentaire pool de relecteurs attentifs et critiques (relecture de fond et de forme). J’ai déposé ma candidature, ai été reçu, ai relu beaucoup de page – actuellement, j’ai suspendu mes relectures étant fort pris – et me voici enfin, à rédiger ce petit feedback.



Mes « + » ou « j’aime »



Avoir l’occasion de contribuer même modestement à un JDR qui plait et offrir un p’tit coup de main dans un milieu qui n’en compte jamais assez. Bref, une démarche fort « altruiste » si je puis dire.

Ensuite, l’attrait de pouvoir découvrir et lire en avant-première certains textes et en discuter avec leurs auteurs quant aux idées de fond et débattre sur la clarté d’un texte ou la pertinence d’un propos.

Enfin, il ne faut pas s’en cacher, la joie et la fierté de voir son nom apparaître aux Crédits de l’ouvrage.

Mais c’est aussi une occasion de faire de nouvelles connaissances parmi le milieu éditorial du JDR.



Mes « – » ou «j’aime moins »



Il faut garder une attention soutenue pendant la lecture de nombreuses pages et corriger/relire tout en restant efficace et organisé quant aux remarques qu’on formule. On doit garder et respecter le rythme parfois soutenu voire effréné qui s’« impose ». ^_^

Le plus fastidieux et pourtant indispensable me semble être le respect et la cohérence de la mise en page et du code structurel du jeu (convention d’écriture et de présentation) comme les majuscules aux Compétences ou aux Caractéristiques, le point à la fin des descriptions, l’ordre des Caractéristiques, etc.

Il ne faut pas non plus oublier à veiller aux codes d’écriture tels que MJ (et non maître de jeu par ex.), des PNJ (sans « s » au pluriel), etc.


Derniers commentaires



Le milieu rôlistique et éditorial étant fort petit, j’ai pu remarquer que Genséric DELPATURE faisait partie de l’équipe de relecteurs initiale. J’avais déjà eu l’occasion de collaborer avec lui avec le team de Jeux d’Ombres. Une personne des plus efficaces !

La tâche est fort individuelle car on corrige l’un après l’autre mais il faut quand même rester attentif à ce qui a déjà été commenté et corrigé par un relecteur précédent.

Enfin, ça permet de se rendre compte que l’orthographe et la grammaire sont des choses complexes car on en apprend encore souvent. Régulièrement, on enrichit son vocabulaire avec de nouveaux noms ou adjectifs.






0 commentaires: